Projets de fin d'études:
Les terres vagabondes de la Pointe du Médoc

Territoire d'étude : Pointe du Médoc (33), de la pointe du Verdon à Vendays Montalivet, de la façade Atlantique à la rive gauche de l'estuaire de la Gironde

Date de projet : de janvier à septembre 2020

Problématique du projet : La Pointe du Médoc en Nouvelle-Aquitaine, est entre deux eaux. Celle de l'océan Atlantique et celle de l'estuaire de la Gironde. Elle concentre nombre d'inquiétudes quant à sa pérennité. La frontière entre Terre et Océans  est une surface fragile mais pourtant extrêmement peuplée. Soumise à l'érosion l'élévation du niveau de la mer et la submersion marine, elle est par nature mouvante, incertaine évolutive et mystérieuse. L'Homme en réinvestissant les côtes a tenté de mettre en place son mode de vie sédentaire avec des infrastructures solides qui arrivent aujourd'hui à leur à leurs limites.

Ces littoraux et bords d'estuaires peuvent en effet être amenés à disparaître ou à refaire surface. Les vestiges de ces bouleversements permettent de comprendre les schémas passés dans lesquels les littoraux s'insèrent, pour nous aider à mieux appréhender l'avenir de ces territoires en mouvement. Le risque et l'urgence que ressentent les habitants viennent se confronter à l'histoire au mythe et au rêve, participant à rendre ces milieux éphémères d'autant plus singulier et précieux. Alors, comment accueillir ces changements ? 

plan final A3.jpg
144682439_887131595439704_33714403633597

Si un mémoire ou une plaquette vous intéresse, n'hésitez pas à nous contacter.

144633296_447808386355476_64920345516571
145221557_3401044573357543_3975722819077